Samadia SADOUNI

Political Science, Centre d’Etudes des Mondes Africains (CEMAF-Aix-en-Provence)
Thème
de recherche : « Abdul Aleem Siddiqui and Cosmopolitanism : A Muslim traveling preacher from India »

Infos sur le séjour :

Établissement d’origine : Centre d’Études des Mondes Africains (CEMAF – Aix en Provence)

Établissement d’accueil : Indian Council of Social Science Research (ICSSR)

Dates de la mission : du 26 septembre au 27 octobre 2011

Rapport d’activités :

Mon sujet de recherche a porté sur la trajectoire religieuse d’un prédicateur à renommée intrenationale, Maulana Abdul Aleem Siddiqui (1892-1954). C’est au cours de mes précédentes recherches conduites en Afrique du Sud et plus particulièrement à Durban que j’ai pu consulter des documents sur la trajectoire transnationale de Siddiqui. Né à Meerut, ce dernier s’est rendu à deux reprises en Afrique du Sud, en 1934 et 1952. Ses conférences à Durban et au Cap ont marqué une génération d’acteurs de réislamisation dans le pays mais aussi ailleurs comme à Trinidad&Tobago, Singapour, et l’île Maurice. Son influence dans les diasporas indiennes musulmanes s’explique par sa capacité à formuler un discours moderne sur l’islam en ourdou mais aussi en anglais. Cette question de modernité religieuse qui était au cœur de la problématique de ma recherche m’a également conduite à interroger les formes de cosmopolitisme générées par sa mobilisation transnationale dans les territoires de l’empire britannique.  Son objectif était de mener des actions de prosélytisme musulman à l’échelle internationale, et cela bien avant le mouvement transnational du Tabligh Jama’at qui continue à faire l’objet de nombreuses études universitaires.
Ma mission s’est déroulée en trois étapes d’abord à New Delhi, puis Bombay et enfin New Delhi ainsi que Kandhla (Muzzaffar Nagar, UP).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *