Financialization, Labour Market Flexibility and Global Crisis

Séminaire autour du Professeur Byasded Das Gupta

Head, Department of Economics, University of Kalyani, West Bengal, India

…it will be the study of the space of labour in the new imperial order as fuelled by the destructive process of financialization all over the world – North and South alike…

Jeudi 8 novembre 2012 à 17h

Fondation Maison des sciences de l’homme
Salle du Conseil B., (sous sol)
190, Avenue de France | Paris 13e

Organisation scientifique

Max-Jean Zins, CNRS – Centre d’Études et de Recherches Internationales
Directeur Programme France-Inde/Asie du Sud, FMSH

Sri Lanka and South Asia : New challenges for a regional policy

Débat organisé par le programme Inde et Asie du Sud de la FMSH.

Avec Son Excellence M. l’Ambassadeur de Sri Lanka, Dayan Jayatilleka,

M. Max-Jean Zins, Directeur du Programme Asie du Sud de la Fondation Maison des sciences de l’homme,

et M. Eric Meyer, Professeur émérite à l’Institut national des Langues et civilisations orientales

La conférence, en anglais, sera suivie d’une dégustation de thés de Sri Lanka.

Mercredi 7 novembre 2012 à 16h30

La Grande Révolte Indienne de1857-1958 : Son Impact sur l’Histoire du Sous-Continent Indien

 

La Fondation Maison des Sciences de l’Homme vous convie à la conférence-débat

Introduction : Max-Jean ZINS, FMSH-CNRS-CERI.

« L’impact de 1857 », Prof. Gautam CHAKRAVARTY, Université de Delhi.

« Syad Ahmed Khan et la communauté musulmane indienne dans le sillage de 1857», Prof. Belkacem BELMEKKI, Université d’Oran.

Les interventions, faites en anglais, seront suivies d’un débat. La grande révolte de 1857-58 de l’Inde, dite «grande mutinerie » dans l’historiographie coloniale, constitue un moment essentiel de l’histoire du sous-continent indien aujourd’hui divisé en trois pays indépendants, l’Inde, le Pakistan et le Bangladesh. Il s’agira d’évaluer en quoi  les évènements de 1857-58, la politique et le comportement des Britanniques (répression, nouvelle attitude envers la colonie…), la mémoire des peuples et des communautés (Islam, Hindouisme…) ont déterminé l’histoire future de l’Inde, son nationalisme, ses débats, ses orientations.

Coordinateur scientifique : Prof. Michel Naumann (SARI, CICC, Université de Cergy Pontoise)

Date : Mardi 5 Juin 2012, à 17h

Lieu :

190-198 Avenue de France

75648 – Paris cedex 13

RDC : Salle 3